Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Plume de Rose Hélène
La Plume de Rose Hélène
Menu
Amitié ébranlée

Amitié ébranlée

J’ai tellement aimé que je me suis brûlée le cœur. Ces amitiés étaient si fortes, je m’y suis engouffrées comme pour me protéger du reste. Je les ai vécues toujours plus fortes, toujours plus loin dans le dévouement de mon cœur à ces êtres que je chérissais plus que ma propre personne. Je sais qu’aimer de cette manière le reste de ma vie n’est pas envisageable. Je sais que certaines étaient toxiques et elles m’ont heurtées si brutalement que je ne m’en suis pas encore remise.

 

Je me suis isolée ces derniers mois, éloignée de ces autres que j’aime simplement, doucement. Mais comprenez, ces amitiés si fortes ont fait ma vie depuis mon plus jeune âge. J’ai aimé aussi fort que j’avais d’Amour en moi. J’avais vraiment besoin d’elles et peut-être elles de moi, en tous cas pendant un temps.

Aujourd’hui, tout a changé. J’ai changé et mes repères sont flous. J’ai peur d’ouvrir mon cœur. Je ne sais pas trop comment faire. Quel est le chemin ? Parfois j’attends juste une main tendue pour me le montrer… Ai-je raté celle-ci?

Malgré tout, cette sur-protection me change réellement. Je mange ma peur, ma tristesse, mon anxiété face aux défis de demain. J’ai pris ce poids qui me pèse autant que les douleurs quotidiennes. Cette souffrance, je la vis dans mes muscles et dans mes os. J’ai mal tous les jours. Cette douleur me réveille. Je pensais que j’avais fait le plus dur. Alors il faut que je continue à appréhender mes émotions, mes sentiments et les épreuves passées.

Je suis bien sûr tentée de rester dans mon petit cocon sécurisant où je vois une ombre parfois passer qui voudrait bien m’engloutir… Mais je l’emmerde cette ombre ! La page doit se tourner. Je dois réagir. Allez je suis forte ! Je ne suis pas toute seule. Ces amitiés ne me définissent plus. Des choix ont été faits. J’ai fait au mieux. Elles devaient s’arrêter. Aujourd’hui elles font parties du passé. Le temps sera mon pansement.

Petit pas par petit pas, je deviendrai plus sereine, plus joyeuse et plus encline à ouvrir mon cœur. Je suis libre de décider car j’ai pris conscience de ce qui se passait en moi.

Si je veux que cela marche, donner des nouvelles à mes amies, se rendre disponible en respectant mes besoins seront essentiels. Je suis prête à essayer. C’est parti !

 

Chat échaudé ne craindra pas l’amitié,

si aimer ne signifie pas s’oublier.

Hélène, le 3 janvier 2021.