Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Plume de Rose Hélène

La Plume de Rose Hélène

Menu
Un Amour Familial

Un Amour Familial

Un Amour familial

 

Même si je sais que chaque famille a son histoire, l’Amour que ses membres peuvent manifester entre eux est parfois pour moi une étrangeté. A ce moment là je me sens la « bizarre de service », je me sens à part. Je ne sais pas toujours comment je dois me comporter, comment je peux être respectueuse de la dynamique familiale que j’observe. Il y a, je pense, un blocage de mes émotions qui se produit et je deviens spectatrice en mode « robot ». Je ne crois pas savoir à quel point on peut s’aimer au sein d’une famille et le voir me surprends encore et toujours. J’avoue me sentir mal par rapport à cela. Je me sens inadaptée. Jamais ne comprendrais non plus les relations fraternelles. Ma propre histoire de vie me met en défaut. Ce qui peut être le plus difficile c’est de se rendre compte que je n’ai jamais ressenti, par ma propre famille, autant d’Amour. Cela ravive une blessure profonde… Je pourrais me laisser emporter par cette tristesse surtout quand cette voix venue de l’obscurité reprend du service. Non et non, je ne te laisserai pas gagné une fois encore. Viens te battre, je suis prête !

[le combat commence ; Non je ne serai pas triste ; Bien sûr que je peux être aimée ; Non cela ne remplacera pas l’Amour de ma famille ; Oui je peux faire autrement. Tu vrilles mon esprit avec tant de négativité. Je ne te laisserai pas faire ; Le combat continu...]

Ce qui pourrait être triste c’est de croire que cela est immuable, que je ne peux rien changer. C’est bien sûr tout le contraire. Je ne suis plus une petite fille et je peux décider d’offrir mon Amour aux personnes qui sauront le respecter. Je peux aimer avec authenticité sans avoir peur de me faire rejeter. Je peux décider ne pas aimer une personne qui ne me respecte pas. J’ai le choix. Ma famille, elle sera celle du cœur. C’est vrai les liens de filiation, je ne comprends pas toujours ce que cela implique quand on y tient plus que tout. J’apprends à les respecter quand même pour ne pas heurter mon entourage. Même si je pense c’est handicap que ne pas connaître l’Amour familial, comme je l’ai observé, je saurais passer au-delà pour le bien des êtres qui me sont chers.

Une étape de plus dans mon apprentissage de la vie. J’ai comme l’impression que j’ajuste les curseurs. Et je remercie cette chère amie qui m’a aidée à cela sans même le savoir.

[Le combat est fini. L’obscurité a perdu à nouveau. Je suis tout sourire et ma journée sera lumineuse et pleine d’Amour.]

 

Hélène, le 20 octobre 2020.