Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maux, Espoir et Résilience.

Maux, Espoir et Résilience.

Menu
Lettre à l’enfant que j’étais…

Lettre à l’enfant que j’étais…

Petite Hélène,

Les jours heureux sont arrivés. C’est parfois difficile de ne pas retomber dans cette certaine folie… autant l’accepter.

A toi, Petite Hélène, je peux te dire que la vie est devenue plus belle. De tes yeux innocents tu as vu un monde si effrayant. Rassures-toi, il l’est parfois mais l’Amour t’a sauvé. Ce n’est pas celui d’un homme mais celui de tes amies, de ta famille. Tu as réussi, Petite Hélène, à retrouver ton jolie sourire. Tu étais si belle avec ton air taquin.

A toi, Petite Hélène, je peux te dire que ton cœur est toujours aussi sensible. Cela te joue encore des tours. Mais, Petite Hélène, tu étais une petite fille généreuse et qui aimait les autres. Ils t’ont fait souffrir et tu as continué à les aimer.

A toi, Petite Hélène, je peux te dire que tu es devenue une femme forte. Tu es devenue TOI, celle que tu voulais. Tu as toujours peur mais cela est bien. La peur fait que tu te protèges dorénavant.

A toi, Petite Hélène, je peux te dire que tu auras une belle vie : tu feras tout pour cela.

A toi, petite Hélène, je peux te dire que tu peux dormir en paix maintenant. Je ne t’oublierai pas. Tu es là dans mon cœur. Je t’ai retrouvé et je ferais tout pour ne plus te perdre.

Dors Petite Hélène, je prendrais soin de toi.

Tendres Baisers,

Hélène.